Friday, 11 March 2011

ne jamais oublier de t'aimer. says my notebook

Les tulipes qui sont venues dans mes bras après avoir été attrapés toute la nuit dans un port bagage pas très nettoyé, qui les a presque gelées.

Presque, parce que du moment où elles ont trouve une nouvelle maison dans le seau, mes tulipes - car de ce moment là elles sont devenues mes tulipes, j’avais mon propre seau de tulipes, même si c’était en fait un bac à ordures- tu sais, ne pas tout le monde a des seaux préparés pour quand on reçoit tant de tulipes.

De ce moment là, mes tulipes ont repris leur vie. Une vie d’une semaine, car la sort des tulipes coupées est courte. Mais la joie qu’elles m’avaient fait vivre pour presque une semaine entière, du première jour de Mars jusqu’au 8 de Mars…ah, la joie c’était comme un chocolat fine avec de la menthe. Et la joie , elle ne cesse pas.
Les voilà!






No comments:

Post a Comment